Association de Recherches et d'Etudes pour la Sauvegarde et la Valorisation du Patrimoine Lucquois
Petit Patrimoine des Lucs sur Boulogne
Petit Patrimoine
La pierre du sacrifice

Le Petit Luc était appelé autrefois «  Le Luc », ce qui veut dire : lieu religieux et sacré (Lucus en latin), mais aussi lieu de refuge et de défense avec ses trois mottes.

De cette période lointaine, il ne reste pas grand chose. Les menhirs et les dolmens ont disparu, utilisés par les nombreux tailleurs de pierre du 18ème et 19ème siècle.

La butte du Petit-Luc est constituée en grande partie de phtanite, dite « pierre noire » qui contient une très forte teneur en radioactivité pour une roche sédimentaire.

La « pierre du sacrifice » située dans la gîte du Bois-Masson et sur la partie haute du coteau, est un exemplaire assez massif de cette pierre noire (noire quand elle est mouillée, sinon bleue foncée). Elle mesure 2m de longueur sur 1m20 de large et 0,80m de hauteur.

Pendant la Révolution, elle servit quelquefois d’autel au Curé Barbedette (curé du Grand Luc) qui était obligé de se cacher pour dire la messe (témoignage d’Adèle Fétiveau en 1942, d’après de nombreux récits de ses ancêtres).

L’association Lucus  a nettoyé le site et  redécouvert cette pierre oubliée (elle disparaissait sous la mousse).

retour haut de page
Angelot de l'ancienne église Croix de l'ancienne église St Pierre
Croix du prieuré- St Jean du Bois du Luc Croix incrustée- Chemin du Chiot
Ex-voto suite au bombardement
du viaduc de la Pêcherie
Puits du Petit Luc

Le puits est situé au Petit Luc et a été rénové en 2005 par l'association et le propriétaire.

Fontaine - la Gaconnière Gargouille trouvée au Moulin de Launay
Meurtrière - la Gourmaudière Mur de l'ancien château de la Mortayère
retour haut de page
Pressoir à long fût Meule - Monrepos

retour haut de page
Graffiti de la Révolution sur une tuile  

"La Sacrée Nation est abolie, Citoyen est foutu,
Je vous jure ça."
(les fautes sont corrigées)
Inscription - la Graizaudière Canon

  Ce canon a été fabriqué et a servi pour la pose de
la première pierre de la nouvelle église le jeudi 6 juillet 1899.
retour haut de page
Tableau de la Roque La Tour  
Tableau intitulé : "Massacre des Lucs", offert à la commune par M. de la Roque La Tour et exposé à la mairie des Lucs.
retour haut de page
Drapeau de la clique
retour haut de page
 
Nombre de visiteurs
43078
 
 
gratuit culture gratuit